Archives du mot-clé Photos

Photographies de l’Ile-Grande

Le Village Gaulois

Entrée du Village Gaulois à Pleumeur-BodouEn ce mois d’août 2012, par une journée ni trop chaude, ni trop fraîche, c’était le moment pour emmener les enfants visiter le village gaulois. Celui-ci se trouve à Pleumeur-Bodou, juste à côté du planétarium de la cité des télécoms et du parc du radôme. A dix minutes en voiture de l’Ile-Grande, en prenant la direction Pleumeur-Bodou au carrefour de Penvern. Sur place les parkings ne manquent pas, aucun problème pour y stationner.Cygnes à l’entrée du Village Gaulois

Cygnes et canards accueillent les visiteurs, sur le lac situé à l’entrée. Quelques menhirs décoratifs et l’histoire de ces mégalithes sont là pour vous plonger immédiatement dans l’ambiance… et démonter aussi, tout de suite, une croyance encore fortement répandue : non ! les menhirs ne datent pas des gaulois, ni même des premiers peuples celtes…

Menhir décoratif devant le Village GauloisLe menhir de Saint-Uzec, par exemple, situé à Penvern, a été daté de la fin du néolithique, soit -2 500 ans avant JC. L’arrivée des Celtes ne remonte qu’entre -700 et -52 avant JC, soit à l’âge de fer. Il est Le menhir de 14 tonnes érigé au centre du village en 1996.donc faux d’attribuer ces mégalithes à ce peuple, ils étaient là bien avant lui.

Un petit film est projeté en boucle sur ce sujet dans l’école du village gaulois, il montre également comment fut érigé, en 1996, le menhir de 14 tonnes du village, selon les techniques ancestrales, avec le seul recours aux matériaux et outils disponibles à la fin de l’ère néolithique, et surtout à beaucoup d’imagination, de persévérance et d’huile de coude…

Le Village Gaulois, c’est le plaisir des yeux, une découverte, et des jeux pour les enfants. Le mieux est de vous le montrer en images. Voici donc une petite galerie de photos souvenirs avec les bâtiments construits comme nos ancêtres le faisaient et les activités qui occuperont petits et grands, tout en leur apprenant bien des choses utiles. La promenade étant aussi riche sur le plan culturel que sur le plan ludique, c’est une excellente occasion pour les écoliers de préparer la rentrée scolaire tout en s’amusant.

L’entrée dans le village vue de l’intérieur avec chemin et lac.
L’entrée dans le village vue depuis l’intérieur avec allée et lac.

 Une vue aérienne du village avec le diaporama de sa biodiversité.
Une vue aérienne du village avec le diaporama de sa biodiversité.

Sauvez le gaulois !
Sauvons le gaulois de la noyade en visant avec le serpent du lac…

Aire de départ des barques sur le lac.
Une des deux aires d’embarquement sur les barques du lac.

Au siège d’Alésia, un autre scénario aurait pu sauver Vercingétorix…
A Alésia, un autre scénario aurait-il pu sauver Vercingétorix…?

 Tour de guet    Labyrinthe
Tour de guet                                       Labyrinthe

Saurez-vous sortir du labyrinthe…?
L’entrée du labyrinthe : saurez-vous en sortir…?

 La cuisine
La cuisine, ancêtre de nos barbecues.

Le jardin du Druide
Le jardin des plantes du Druide.

La cabane du Druide
L’atelier du Druide

 L’atelier du bouilleur de sel
L’atelier du bouilleur de sel

 Moins risqué que la téléportation, le Village Gaulois fait remonter le temps.
Moins risqué que la téléportation, le Village Gaulois fait remonter le temps.

Histoire et jeux historiques
Tout au long du parcours l’histoire est omniprésente et racontée en photos et en images. Des jeux historiques ponctuent la promenade et permettent aux enfants (et aux adultes…) de vérifier et parfaire leurs connaissances.

Statue     Ruisseau et statue
Statues et ruisseau agrémentent la visite du village gaulois.

 Le coup du menhir
De nombreuses animations originales, comme ici « le coup du menhir »,
attirent l’attention des plus jeunes comme des plus âgés.

Tirer la corde
Il faut tirer la corde fort pour ne pas gagner un rafraîchissement…

 Un second embarcadère pour les barques
Un second embarcadère permet départs et arrivées des barques.

Ecole du village africain
L’école du village africain

Vocation humanitaire du village
Le village gaulois n’est pas qu’une animation touristique, au-delà de cet aspect, sa vocation est humanitaire et lui permet de venir en aide aux populations africaines démunies. Un petit film projeté en boucle dans l’une des cases du village africain explique parfaitement tout ceci. Une raison de plus, s’il en fallait, pour ne pas hésiter à lui rendre une visite familiale qui aura des effets bénéfiques jusqu’en Afrique.

Coordonnées : Le Village Gaulois – Cosmopolis, 22560 Pleumeur-Bodou – 02.96.91.83.95 – contact@levillagegaulois.org

Pour plus de renseignements : http://www.levillagegaulois.org

Carnaval de 2011 à 2012

Le prochain carnaval de l’Ile-Grande aura lieu le week-end des 11 et 12 février 2012 sur le thème « Naturellement vôtre« . Les organisateurs et responsables de chars et de groupes musicaux se sont réunis vendredi 25 novembre pour une première revue des troupes en présence et définir les thèmes des chars qui seront, pour cette édition, orientés « nature » et « écologie ». Exemples : « l’île et la nature » pour les plaisanciers, « les arbres » pour l’école de l’Ile-Grande, ou encore « la mare des nymphéas« , « peace and love » et « la nature nous ment« …

D’autres aspects de la manifestation comme la sécurité et les horaires ont été abordés par Philippe Mulot, le responsable de l’Amicale Laïque de l’Ile-Grande. La prochaine réunion d’organisation a été fixée fin janvier. Lors de cette réunion l’affiche officielle de l’animation sera présentée.

Sept groupes musicaux sont déjà sur les rangs pour participer au défilé ; parmi eux « Pat a Kes« , « Batucada« , « Distribilh » et « Ty moon« .

Pour patienter jusqu’en février voici quelques photos et une vidéo du carnaval 2011 :

carnaval ile-grande 2011 char souproutochou de face
Le char « souproutochou » de face.

 

carnaval ile-grande 2011 char souproutochou de derriere
Le char « souproutochou » de derrière.

 

carnaval ile-grande 2011 char baba o rhum
Le char « baba o rhum ».

 

carnaval ile-grande 2011 druide chargé
Tiens ! Un druide à la serpe d’or, chargé…

 

carnaval ile-grande 2011 voiture cochonne
La voiture « cochonne »…

 

Vidéo de Batucada et Distribilh au carnaval de l’Ile-Grande 2011 :

Distribilh carnaval ile grande 2011 par distribilh

A voir aussi :

De Pors Gelen à Pors Gwenn

Fin octobre, éclairé du soleil déclinant de fin d’après-midi, accompagné des couleurs automnales revêtues par la lande, le sentier des douaniers (GR34) montre un visage paisible et chaleureux sous une température encore douce. Je vous livre ici quelques photos de cette Ballade de Toussaint au cours de laquelle le sentier côtoie la plage de Pors Gelen, la lande colorée de nuances fauves, Runn al Lannou vigilant sous son air paisible, le Corbeau calme comme un grand vaisseau immobile, la minuscule plage du Lion et son nouveau voisin carrier, pour finir près des eaux abritées de la plage de Pors Gwenn.

 Sentier des douaniers - Plage de Pors Gelen
1 – La plage de Pors Gelen

Sentier des douaniers - Près de la plage de Pors Gelen
2 – Sitôt le dos tourné à Pors Gelen le Corbeau s’impose et …

Sentier des douaniers - Près de la plage de Pors Gelen
3 – … le large s’ouvre à nous.

Sentier des douaniers - traces de taille de carrière
4 – Le granite garde en mémoire les traces de taille des carriers.

Sentier des douaniers - galets et le Corbeau
5 – L’île du Corbeau se rapproche, les galets brillent au soleil.

Sentier des douaniers - Les Triagoz
6 – Le phare des Triagoz veille sur les marins qui s’en approchent.

 Sentier des douaniers - Charmante maison en granit
7 – Une des rares habitations de ce côté de l’Ile-Grande.

Sentier des douaniers - GR34
8 – Les galets dans leur chaos naturel après le nettoyage des empilements…!

Sentier des douaniers - Plage du Lion
9 – La toute petite plage du Lion (presque invisible à marée haute)

 Sentier des douaniers - Runn al Lannou
10 – Runn al Lannou (le sommet de la lande) dans ses couleurs d’automne.

Sentier des douaniers - GR34
11 – La côte sauvage et découpée caressée par les vagues devant le Corbeau.

Sentier des douaniers - le sentier et une plage de galets
12 – Le sentier cheminant entre mer, plage de galets et lande automnale.

Sentier des douaniers - Traces des rails des carrières
13 – Des anciens rails témoignent du passé des carrières de granite.

Sentier des douaniers - Staue en hommage aux carriers
14 – L’ancienne carrière Brinterc’h et la statue d’hommage aux carriers.

Sentier des douaniers - En approchant de la staue en hommage aux carriers
15 – Un banc de granit au bord du sentier pour admirer…

Sentier des douaniers - Corbeau et Triagoz
16 – … la mer, l’île du Corbeau et l’archipel des Triagoz au large.

Sentier des douaniers - Pors Gwenn
17 – Pour finir la promenade : la plage de Pors Gwenn.

 Carte de la promenade :
Carte de Pors Gelen à pors Gwenn

Runn al lannou : le sommet de l’Ile-Grande

Runn al lannou, que l’on peut traduire du Breton en « sommet de la lande« , est l’énorme bloc de granit constituant le sommet de l’Ile-Grande à… 35 mètres !

Il est visible depuis le sentier des douaniers dans sa partie Nord, d’où un petit chemin débutant près de la plage du Lion permet d’y accéder en serpentant et en montant à travers la lande. On peut aussi s’y rendre depuis l’intérieur de l’île en passant par la rue du Dolmen et en poursuivant vers le Nord à travers lande et sentiers. Autour de Runn al Lannou était exploité une des carrières (aujourd’hui comblée) produisant les célèbres granites gris et bleus de l’Ile-Grande.

La forme de Runn al Lannou fait penser à un lion couché qui, de sa position culminante, surveille et protège l’Ile-Grande et ses habitants des dangers venus du Nord. Ce n’est sans doute pas un hasard si la petite plage intimiste située en dessous est nommée « la plage du lion » par les Ile-Grandais.

Approchons-nous petit à petit de ce sommet, doucement, ne faisons pas de bruit afin de ne pas déranger le lion qui dort :

Runn al lannou vu depuis le sentier des douaniers

Runn al lannou posé sur la lande

Runn al lannou et la lande bretonne

Runn al lannou - le sommet de l’Ile-Grande

 

Un petit profil :
Runn al lannou - sommet de granite

 

Une dernière lampée pour la route ! Dans la lande automnale
de l’Ile-Grande éclairée par le soleil rasant de fin de journée :
Runn al lannou et la lande en automne

 

La petite plage du Lion :
La plage du lion à l’Ile-Grande

La pointe de Kastel Erek à grande marée

La pointe de Kastel Erek est la pointe Nord de la baie de Toul ar Staon ; elle est située le long du sentier des douaniers (GR34), la L.P.O. y est installée.

Baie de Toul ar Staon avec Kastel Erek à droite
La baie de Toul ar Staon
Pointe de Toul ar Staon au Sud                 Pointe de Kastel Erek au Nord

C’est une des anciennes carrières qui a produit le plus de granite lorsqu’elle était en activité. L’extraction des blocs de granite nous a laissé des fronts de taille allant jusqu’à 15 mètres de haut. C’est un spectacle toujours impressionnant d’aller y contempler les vagues s’écrasant sur les rochers, en particulier de mi-marée à marée haute, surtout si le vent est de la partie. Aux grandes marées le spectacle est encore plus riche car la hauteur d’eau donne aux vagues une puissance supplémentaire. Voici quelques photos prises lors de la grande marée du 27 octobre 2011 avec un coefficient de 111.

Kastel Erek avec la digue de la LPO
La pointe débute par une digue qui abritait l’excavation de la carrière de
granite située aujourd’hui devant la L.P.O. et qui permettait aux carriers
d’extraite le granite même à marée haute.

 Kastel Erek avec la digue de la LPO côté carrière
La digue vue du côté de l’ancienne carrière, inondée maintenant,
située devant la station L.P.O. et la pointe en arrière-plan.

Kastel Erek côté Sud
Kastel Erek côté Sud, on y voit très bien les fronts de taille du granite.

 Quelques couples de photos avant et après la vague

 Kastel Erek avant et après la vague 1
Kastel Erek avant et après la vague 2
Kastel Erek avant et après la vague 3

 

La pointe de Kastel Erek
Les vagues prennent leur élan dès les premiers contreforts immergés
de la pointe pour venir se fracasser sur les parois de granite à
pleine puissance.

Kastel Erek côté Nord
Côté Nord de Kastel Erek, on aperçoit le Corbeau à droite,
le crépuscule n’est pas loin.

Kastel Erek côté Nord au crépuscule

Inlassablement, vagues et vagues se succèdent,
Eléments déferlants, sans aucun intermède,
De l’aurore au crépuscule, elles se déroulent,
Au rythme du vent, des marées, et de la houle
.

 A.A.