Archives par mot-clé : Sentier des douaniers

De Pors Gelen à Pors Gwenn

Fin octobre, éclairé du soleil déclinant de fin d’après-midi, accompagné des couleurs automnales revêtues par la lande, le sentier des douaniers (GR34) montre un visage paisible et chaleureux sous une température encore douce. Je vous livre ici quelques photos de cette Ballade de Toussaint au cours de laquelle le sentier côtoie la plage de Pors Gelen, la lande colorée de nuances fauves, Runn al Lannou vigilant sous son air paisible, le Corbeau calme comme un grand vaisseau immobile, la minuscule plage du Lion et son nouveau voisin carrier, pour finir près des eaux abritées de la plage de Pors Gwenn.

 Sentier des douaniers - Plage de Pors Gelen
1 – La plage de Pors Gelen

Sentier des douaniers - Près de la plage de Pors Gelen
2 – Sitôt le dos tourné à Pors Gelen le Corbeau s’impose et …

Sentier des douaniers - Près de la plage de Pors Gelen
3 – … le large s’ouvre à nous.

Sentier des douaniers - traces de taille de carrière
4 – Le granite garde en mémoire les traces de taille des carriers.

Sentier des douaniers - galets et le Corbeau
5 – L’île du Corbeau se rapproche, les galets brillent au soleil.

Sentier des douaniers - Les Triagoz
6 – Le phare des Triagoz veille sur les marins qui s’en approchent.

 Sentier des douaniers - Charmante maison en granit
7 – Une des rares habitations de ce côté de l’Ile-Grande.

Sentier des douaniers - GR34
8 – Les galets dans leur chaos naturel après le nettoyage des empilements…!

Sentier des douaniers - Plage du Lion
9 – La toute petite plage du Lion (presque invisible à marée haute)

 Sentier des douaniers - Runn al Lannou
10 – Runn al Lannou (le sommet de la lande) dans ses couleurs d’automne.

Sentier des douaniers - GR34
11 – La côte sauvage et découpée caressée par les vagues devant le Corbeau.

Sentier des douaniers - le sentier et une plage de galets
12 – Le sentier cheminant entre mer, plage de galets et lande automnale.

Sentier des douaniers - Traces des rails des carrières
13 – Des anciens rails témoignent du passé des carrières de granite.

Sentier des douaniers - Staue en hommage aux carriers
14 – L’ancienne carrière Brinterc’h et la statue d’hommage aux carriers.

Sentier des douaniers - En approchant de la staue en hommage aux carriers
15 – Un banc de granit au bord du sentier pour admirer…

Sentier des douaniers - Corbeau et Triagoz
16 – … la mer, l’île du Corbeau et l’archipel des Triagoz au large.

Sentier des douaniers - Pors Gwenn
17 – Pour finir la promenade : la plage de Pors Gwenn.

 Carte de la promenade :
Carte de Pors Gelen à pors Gwenn

Hommage au réseau Alibi à Pors Gelen

Pour rendre hommage au courage des membres du réseau de renseignements « Alibi«  lors de la seconde guerre mondiale, une plaque commémorative a été installé sur un bloc de granit. Ce dernier est situé sur le sentier des douaniers, au bord de la plage de Pors Gelen et à côté de la Base Nautique de l’Ile-Grande (BNIG).

Gravée en lettres d’or sur une plaque de granit rose polie, on peut y lire cette dédicace :

« En ce lieu, de janvier à août 1944, les officiers
et marins des canonnières de la flotille N°15
de la Royal Navy vinrent chercher les précieux
documents recueillis dans toutes la France, au
péril de leur vie, par les membres du réseau
de renseignements ALIBI des Forces
Françaises Combattantes.
De leur courage renaîtra notre liberté.
« 

Hommage au réseau de renseignements ALIBI

Histoire du réseau ALIBI :

Le réseau ALIBI a été créé par Georges Charaudeau, c’était un réseau de renseignements de la résistance intérieure française qui a officié de 1940 à 1944.

Georges Charaudeau, homme aux convictions de droite (démocrate-chrétien), collaborait avec les services spéciaux français depuis 1936. Voulant rejoindre l’Angleterre via l’Espagne lors de l’invasion allemande de juin 1940, le chef des services secrets anglais suggère à Georges Charaudeau de faire plutôt du renseignement de l’intérieur, ce qu’il accepte. Le 1er juillet 1940, comme couverture de son réseau il monte une maison de couture à Madrid, le réseau ALIBI est né.En août 1940 Georges Charaudeau vient clandestinement en France pour organiser et largement étendre le réseau de renseignement. Il fera appel à un diplomate de l’ambassade des Etats-Unis en poste à Vichy pour le transport des informations, documents et fonds via la valise diplomatique.

Le réseau subit ses premières pertes humaines en octobre 1941. Le 21 mars 1942 Georges Paulin (ancien animateur du réseau de renseignement PHILL de novembre 1940 à novembre 1941) est fusillé au Mont-Valérien. Le 24 mars 1942 cinq autres agents y sont également exécuté et deux autres déportés en Allemagne, dont une femme. Les allemands exigent alors de l’Espagne l’expulsion de Georges Charaudeau. Ce dernier, au lieu de rejoindre la France libre comme de nombreux résistants, choisira de rentrer clandestinement en France en mai 1942.

De nombreux sous-réseaux alimentaient le réseau ALIBI en informations destinées aux alliés ; parmi ceux-ci le réseau KLAN qui remontait les informations des membres du Parti Social Français. Après novembre 1942 le réseau se renforce et intègre de nombreux cadres de l’Armée de l’Armistice. En avril 1944 le réseau ALIBI intègre à son tour le réseau Maurice suit à de nombreuses pertes subies par celui-ci.

Concernant l’Ile-Grande le réseau ALIBI, via son sous-réseau « B/O Bretagne », y mettra en place début 1944 des liaisons maritimes par vedettes avec l’Angleterre. Il y aura au total 11 liaisons et tentatives de février à août 1944.

Pour la suite de l’histoire du réseau ALIBI à l’Ile-Grande lisez l’article suivant sur le blog en suivant ce lien : Le sous-réseau B/O Bretagne du réseau ALIBI…


Sources : 12

Runn al lannou : le sommet de l’Ile-Grande

Runn al lannou, que l’on peut traduire du Breton en « sommet de la lande« , est l’énorme bloc de granit constituant le sommet de l’Ile-Grande à… 35 mètres !

Il est visible depuis le sentier des douaniers dans sa partie Nord, d’où un petit chemin débutant près de la plage du Lion permet d’y accéder en serpentant et en montant à travers la lande. On peut aussi s’y rendre depuis l’intérieur de l’île en passant par la rue du Dolmen et en poursuivant vers le Nord à travers lande et sentiers. Autour de Runn al Lannou était exploité une des carrières (aujourd’hui comblée) produisant les célèbres granites gris et bleus de l’Ile-Grande.

La forme de Runn al Lannou fait penser à un lion couché qui, de sa position culminante, surveille et protège l’Ile-Grande et ses habitants des dangers venus du Nord. Ce n’est sans doute pas un hasard si la petite plage intimiste située en dessous est nommée « la plage du lion » par les Ile-Grandais.

Approchons-nous petit à petit de ce sommet, doucement, ne faisons pas de bruit afin de ne pas déranger le lion qui dort :

Runn al lannou vu depuis le sentier des douaniers

Runn al lannou posé sur la lande

Runn al lannou et la lande bretonne

Runn al lannou - le sommet de l’Ile-Grande

 

Un petit profil :
Runn al lannou - sommet de granite

 

Une dernière lampée pour la route ! Dans la lande automnale
de l’Ile-Grande éclairée par le soleil rasant de fin de journée :
Runn al lannou et la lande en automne

 

La petite plage du Lion :
La plage du lion à l’Ile-Grande

La pointe de Kastel Erek à grande marée

La pointe de Kastel Erek est la pointe Nord de la baie de Toul ar Staon ; elle est située le long du sentier des douaniers (GR34), la L.P.O. y est installée.

Baie de Toul ar Staon avec Kastel Erek à droite
La baie de Toul ar Staon
Pointe de Toul ar Staon au Sud                 Pointe de Kastel Erek au Nord

C’est une des anciennes carrières qui a produit le plus de granite lorsqu’elle était en activité. L’extraction des blocs de granite nous a laissé des fronts de taille allant jusqu’à 15 mètres de haut. C’est un spectacle toujours impressionnant d’aller y contempler les vagues s’écrasant sur les rochers, en particulier de mi-marée à marée haute, surtout si le vent est de la partie. Aux grandes marées le spectacle est encore plus riche car la hauteur d’eau donne aux vagues une puissance supplémentaire. Voici quelques photos prises lors de la grande marée du 27 octobre 2011 avec un coefficient de 111.

Kastel Erek avec la digue de la LPO
La pointe débute par une digue qui abritait l’excavation de la carrière de
granite située aujourd’hui devant la L.P.O. et qui permettait aux carriers
d’extraite le granite même à marée haute.

 Kastel Erek avec la digue de la LPO côté carrière
La digue vue du côté de l’ancienne carrière, inondée maintenant,
située devant la station L.P.O. et la pointe en arrière-plan.

Kastel Erek côté Sud
Kastel Erek côté Sud, on y voit très bien les fronts de taille du granite.

 Quelques couples de photos avant et après la vague

 Kastel Erek avant et après la vague 1
Kastel Erek avant et après la vague 2
Kastel Erek avant et après la vague 3

 

La pointe de Kastel Erek
Les vagues prennent leur élan dès les premiers contreforts immergés
de la pointe pour venir se fracasser sur les parois de granite à
pleine puissance.

Kastel Erek côté Nord
Côté Nord de Kastel Erek, on aperçoit le Corbeau à droite,
le crépuscule n’est pas loin.

Kastel Erek côté Nord au crépuscule

Inlassablement, vagues et vagues se succèdent,
Eléments déferlants, sans aucun intermède,
De l’aurore au crépuscule, elles se déroulent,
Au rythme du vent, des marées, et de la houle
.

 A.A.

Statue Hommage aux Carriers

Voici des nouvelles photos de la statue de David Puech érigée au bord du sentier des douaniers à proximité de la plage du Lion et au bas du sentier montant à Runn al Lannou.

Statue Hommage aux Carriers de l’Ile-Grande devant Le Corbeau
De face devant l’île du Corbeau.

Statue Hommage aux Carriers de l’Ile-Grande devant Runn al Lannou sur le sentier des douaniers
De profil devant Runn al Lannou et le sentier des douaniers.

Statue Carrier visage
Détail du buste et du visage.

Statue Carrier outils
Détail des outils du carrier.

Statue Carrier surplombant l’ancienne carrière
Statue surplombant l’ancienne carrière Brinterc’h.

Statue Carrier contre-jour
Contre-jour.

Lien vers l’article sur l’inauguration de la statue…